BRAVE Student – Échange de Recherche Communautaire

Le projet BRAVE apporte une approche unique d’intégration des sciences sociales et physiques et de travail, en partenariat avec les communautés locales, pour soutenir la traduction et l’adoption efficaces des activités de recherche. Les co-bénéfices donnent aux étudiants et aux chercheurs l’opportunité d’apprendre directement des communautés sur ce dont ils ont besoin et comment le projet BRAVE peut être le plus efficace et bénéfique pour les communautés locales et les partenaires. Un exemple principal de ce travail est démontré par les échanges de recherche étudiants et communautaires de BRAVE. Dans le cadre du projet BRAVE, trois bassins versants ont été équipés d’une infrastructure permettant un suivi détaillé de tous les aspects du bilan hydrique. Sur le site de Sanon au Burkina Faso, le suivi est assuré par Narcisse Gahi, PDRA BRAVE qui siège au sein de l’IRC, et par Jean Pierre Sandwidi à l’Université de Ouagadougou, ainsi que Mahamadou Koita au 2iE. Dans les bassins versants du Vea au Ghana et au Burkina Faso, il est dirigé par le technicien WASCAL, Sammy Guug, avec l’aide du Water Research Institute.

Sur le site du village de Sanon, le projet a loué des logements locaux où les étudiants vivent pendant la saison des pluies. Jusqu’à présent, au cours de deux saisons humides, trois étudiants de MSc et sept étudiants de BSc de l’Université de Ouagadougou et 2iE ont recueilli des données pour le projet. Ces étudiants viennent de cours liés à l’hydrologie et à la biologie. Sur les sites de Vea Catchment, un étudiant au doctorat WASCAL a collecté des données, ainsi qu’un stagiaire et un étudiant BSc. Il est plaisant de voir cette collaboration à la fois améliorer la collecte de données et renforcer les capacités des étudiants locaux.

Pendant ces séjours, les étudiants, les chercheurs et les communautés apprennent les uns des autres à travers des recherches menées et des échanges collaboratifs. Les étudiants et les chercheurs apprennent comment mener des travaux sur le terrain dans les communautés qui acquièrent une compréhension critique et une expérience des techniques de collecte de données, mais aussi le rôle des communautés dans le processus de recherche. Les communautés acquièrent également une compréhension de première main de la recherche menée dans leur communauté ainsi qu’un aperçu du travail important accompli par les universités nationales et de la façon dont ce travail peut produire des bénéfices à l’échelle nationale et communautaire. L’équipe du projet BRAVE est très reconnaissante envers les étudiants, leurs superviseurs et les communautés BRAVE pour ces opportunités.

BRAVE Student – Community Research Exchange

from the latest BRAVE newsletter

The BRAVE project brings a unique approach of integrating both the social and physical sciences and working, in partnership with, local communities to support effective translation and uptake of research activities.  Co-benefits result in the opportunity for students and researchers to learn directly from communities on what is needed and how the BRAVE project can be most effective and beneficial for local communities and partners.  A primary example of this work is demonstrated through BRAVE’s Student and Community Research Exchanges.  Within the BRAVE project three catchments have been equipped with infrastructure that allows detailed monitoring of all aspects of the water balance.  At the Sanon site in Burkina Faso, monitoring is led by Narcisse Gahi, a BRAVE PDRA who sits within IRC, and by Jean Pierre Sandwidi at the University of Ouagadougou, as well as Mahamadou Koita at 2iE. At the Vea Catchment sites in Ghana and Burkina Faso it is led by WASCAL Technician, Sammy Guug, with assistance from the Water Research Institute.

At the Sanon village site, the project has rented local accommodation where students live through the period of the wet season. So far, over two wet seasons, three MSc students and seven BSc students from the University of Ouagadougou and 2iE have gathered data for the project. These students come from hydrology and biology-related courses. At the Vea Catchment sites, a WASCAL PhD student has been collecting data, as well as an intern and a BSc student. It is pleasing to see this collaboration that both improves data collection and builds capacity for local students.

During these stays, students, researchers and communities learn from each other through research conducted and collaborative exchanges.  Students and researchers learn how to conduct fieldwork in communities gaining critical understanding and experience in data collection techniques, but also the role of communities within the research process.  Communities also gain first-hand understanding of the research being conducted in their community as well as an insight into the important work being done through national universities and how that work can produce benefits nationwide and at community levels.  The BRAVE Project Team is very grateful to the students and their supervisors and BRAVE communities for these opportunities.

BRAVE update 3 (Jul/Aug)

BRAVE Newsletter

Don’t forget to check out the BRAVE Website for additional blog posts, research information and supporting documentation.
~Happy reading!

N’oubliez pas de consulter le site Web de BRAVE pour obtenir des publications supplémentaires, des informations de recherche et des documents à l’appui.
~ Bonne lecture!

Partner Updates

British Geological Survey

  • Students from 2iE and the University of Ouagadougou (UO1) are now in place at the Sanon site to monitor aspects of the water balance during the wet season.
  • The Sanon weather station was upgraded to include a more accurate rainfall gauge.
  • The MOU between 2iE, UO, and BGS relating to the longer term operation of monitoring infrastructure and equipment at Sanon has been finalised and is currently being signed by the parties.
  • Monitoring of the water balance at the Aniabisi and Nazinga sites continues during the current wet season. Additional equipment has been purchased to help this, including a new motor bike for the use of WASCAL staff in Bolgatanga. The WASCAL Eddy Correlation system in the Vea Catchment has been successfully relocated after security concerns.

University of Reading

  • UoR Representatives visited BRAVE Partners in Burkina Faso, July 17 – 21, holding a series of meetings with Reseau Marp, Christian Aid, Burkina Meteo, and IRC.
  • Led Data Collection Training Workshop with BRACED, supported by IRC, July 20.

Water Research Institute

  • Two additional boreholes at Nazinga in Burkina are now completed. Step pumping tests have been carried out on all the pumps.
  • High capacity submersible pumps are now being purchased for long term pumping (long term discharge) tests to be carried out.
  • A surface pump is now being purchased to drain water from the run-off tanks.
  • Data downloading is also ongoing on all installations.

British Geological Survey

  • Les étudiants du 2iE et de l’Université de Ouagadougou (UO1) sont maintenant en place sur le site de Sanon pour surveiller les aspects du bilan hydrique pendant la saison des pluies.
  • La station météorologique de Sanon a été améliorée pour inclure une jauge de précipitations plus précise.
  • Le protocole d’entente entre 2iE, UO1 et BGS relatif à l’exploitation à plus long terme de l’infrastructure et de l’équipement de surveillance à Sanon a été finalisé et est actuellement signé par les parties.
  • La surveillance du bilan hydrique sur les sites d’Aniabisi et de Nazinga se poursuit pendant la saison humide actuelle. Des équipements supplémentaires ont été achetés pour l’aider, y compris une nouvelle moto pour l’utilisation du personnel de WASCAL à Bolgatanga. Le système WASCAL Eddy Correlation dans le cap de Vea a été réinstallé avec succès après des problèmes de sécurité.

University of Reading

  • Les représentants de UoR ont visité les partenaires de BRAVE au Burkina Faso, du 17 au 21 Juillet, organisant une série de rencontres avec Reseau Marp, Christian Aid, le Burkina Meteo et l’IRC.
  • Atelier de formation à la collecte de données de Led avec BRACED, soutenu par IRC, le 20 Juillet.​

Water Research Institute

  • Deux forages supplémentaires à Nazinga au Burkina sont maintenant terminés. Des essais de pompage ont été effectués sur toutes les pompes.
  • Des pompes submersibles de grande capacité sont en cours d’achat pour les tests de pompage à long terme (décharge à long terme) à effectuer.
  • Une pompe de surface est maintenant achetée pour évacuer l’eau des réservoirs d’écoulement.
  • Le téléchargement des données est également en cours sur toutes les installations.

BRAVE Resources

Upcoming Conferences Mole XXVIII Conference
October 2 – 6, 2017
Accra, Ghana  Venue: Accra International Conference Centre

Theme:
Ghana’s Lower Middle Income Status: Implications for Improved WASH Services Delivery – Role of Government and Private Sector

Subthemes:
1) Alternative Financing Mechanisms, 2) Policy and Advocacy, 3) Responding to Equity and Vulnerability, 4) Institutional Reforms, 5) Opportunities for Private Sector Participation

Mole Conference is one of the biggest Multi-Stakeholder annual platforms in the Water, Sanitation and Hygiene (WASH) sector in Ghana. The Platform, named after the venue of the maiden edition, Mole in the Northern Region of Ghana, is organised by the Coalition of NGOs in Water and Sanitation (CONIWAS) and brings together sector practitioners from NGOs, Government, Private Operators, Networks, CBOs, CSOs, etc. to dialogue, learn and share knowledge/ information on specific themes that affect the sector.
More Information

For registration contact: CONIWAS Secretariat
coniwas@yahoo.com; attah_arhin@wvi.org;  +233 302 250816, 0244989085, 0244713332

Recent BRAVE Presentations
Dr Narcisse Gahi presented BRAVE at the Learning Group of Burkina Faso for Water Resources, August 4
Presentation
Learning Group Brochure
Agenda

Conférences à Venir
Mole XXVIII Conference

Du 2 au 6 Octobre 2017
Accra, Ghana Lieu: Centre international de conférences d’Accra

Thème:
Le statut du revenu moyen inférieur du Ghana: implications pour la prestation améliorée des services WASH – Rôle du gouvernement et du secteur privé
Sous thèmes:
1) Mécanismes de financement alternatifs, 2) Politique et plaidoyer, 3) Réponse à l’équité et à la vulnérabilité, 4) Réformes institutionnelles, 5) Possibilités de participation du secteur privé

La conférence Mole est l’une des plus importantes plates-formes annuelles multipartites dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH) au Ghana. La Plate-forme, nommée d’après la première édition, Mole dans la Région Nord du Ghana, est organisée par la Coalition des ONG en eau et assainissement (CONIWAS) et regroupe des professionnels du secteur des ONG, du gouvernement, des opérateurs privés, des réseaux, des OBC , Les OSC, etc. pour dialoguer, apprendre et partager des connaissances / informations sur des thèmes spécifiques qui affectent le secteur.
Plus d’information
Pour le contact d’inscription: Secrétariat du CONIWAS
coniwas@yahoo.com; attah_arhin@wvi.org;  +233 302250816; 0244989085; 0244713332

Présentations BRAVE Récentes

Dr Narcisse Gahi a présenté BRAVE au Groupe d’apprentissage du Burkina Faso pour les ressources en eau, le 4 Août
Présentation
Brochure du groupe d’apprentissage
Ordre du jour​

Voir la chronologie de l’activité BRAVE pour une liste exhaustive des actions et recherches actuelles et prévues.

BRAVE – BRACED Training Workshop

– Dr Galiné YanonA training workshop (July 20) was held by Dr Galiné Yanon and Dr Narcisse Gahi of BRAVE with members of the BRACED project to train members of the Evangelical Churches Development Office (ODE) on data collection techniques and to share BRAVE’s approached to groundwater research and resource management.  The objective of the training was to prepare the BRACED-ODE Team for the upcoming collection of ground data on water resources, particularly groundwater in two communities: Souri and La-Toden.

Ongoing fieldwork will assess the vulnerability of households in the targeted BRACED communities regarding water insecurity for agriculture. Following this training, ongoing work will focus on the role groundwater accessibility plays in agricultural development, poverty reduction, and food security.  This work intends to:

  • Reveal locally perceived livelihood vulnerabilities to the impacts of climate change and variability, and interactions with exacerbating socioeconomic factors, with a particular focus on risks to water for agriculture;
  • Establish local priorities and existing livelihood coping strategies of rural households to manage water for agriculture;
  • Identify perceived effectiveness of groundwater supply and use in the communities, particularly for agricultural irrigation.
  • Examine the existing governance arrangements for groundwater distribution and access.

This upcoming fieldwork will be conducted by the BRACED team through their local partner, ODE

Un atelier de formation (20 juillet) a été organisé par le Dr Galiné Yanon et le Dr Narcisse Gahi de BRAVE avec des membres du projet BRACED pour former les membres du Bureau de développement des églises évangéliques (ODE) sur les techniques de collecte de données et pour partager les approches de BRAVE la gestion des ressources. L’objectif de la formation était de préparer l’équipe BRECED-ODE pour la collecte prochaine de données sur le sol sur les ressources en eau, en particulier les eaux souterraines dans deux communautés: Souri et La-Toden.

Le travail sur le terrain évaluera la vulnérabilité des ménages dans les communautés BRACED ciblées en ce qui concerne l’insécurité de l’eau pour l’agriculture. À la suite de cette formation, les travaux en cours porteront sur le rôle que joue l’accessibilité des eaux souterraines dans le développement agricole, la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire. Ce travail vise à:

  • Révéler les vulnérabilités de moyens de subsistance perçus localement aux impacts du changement et de la variabilité du climat et des interactions avec des facteurs socio-économiques exacerbants, en mettant l’accent sur les risques pour l’eau pour l’agriculture;
  • Établir les priorités locales et les stratégies actuelles d’adaptation des moyens de subsistance des ménages ruraux pour gérer l’eau pour l’agriculture;
  • Identifier l’efficacité perçue de l’approvisionnement et de l’utilisation des eaux souterraines dans les communautés, en particulier pour l’irrigation agricole.
  • Examiner les mécanismes de gouvernance existants pour la distribution et l’accès des eaux souterraines.

Ce travail de terrain à venir sera effectué par l’équipe BRACED à travers leur partenaire local, ODE